TOUT COMPRENDRE - Comment LR va choisir son candidat à la présidentielle

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·5 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Les candidats au congrès LR Michel Barnier, Valérie Pécresse, Philippe Juvin, Eric Ciotti et Xavier Bertrand avant un débat télévisé, le 8 novembre 2021 à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine). - BERTRAND GUAY / POOL / AFP
Les candidats au congrès LR Michel Barnier, Valérie Pécresse, Philippe Juvin, Eric Ciotti et Xavier Bertrand avant un débat télévisé, le 8 novembre 2021 à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine). - BERTRAND GUAY / POOL / AFP

Après des mois d'atermoiements quant au mode de désignation de leur champion ou championne à la présidentielle de 2022, Les Républicains ont tranché fin septembre après consultation des adhérents: le départage aura lieu lors d'un congrès, qui se tiendra du 1er au 4 décembre prochain.

Un premier débat entre les candidats au congrès s'est déjà déroulé lundi. Un deuxième, organisé par BFMTV et RMC, a lieu ce dimanche, avant une troisième et une quatrième rencontres les 21 et 30 novembre.

· Qui sont les candidats au congrès LR?

Cinq candidats sont en lice pour ce scrutin interne au parti de la rue de Vaugirard:

Michel Barnier, ancien négociateur du Brexit pour l'Union européenne. De nombreux parlementaires misent sur ce challenger, estimant qu'il pourrait créer la surprise au congrès LR. Cet ancien ministre de Jacques Chirac, méconnu du grand public, joue la carte de la fidélité au parti, insistant sur le fait qu'il y a toujours adhéré. Une stratégie qui pourrait se révéler payante auprès des militants LR, sensibles à cet argument légitimiste.

Xavier Bertrand, président de la région Hauts-de-France. Il avait acté son départ de LR fin 2017, lors de l'élection de Laurent Wauquiez, avec qui il entretient une inimitié tenace, à la tête du parti. Très tôt déclaré candidat à la présidentielle, à la fin de l'hiver 2021, il avait d'abord annoncé qu'il serait candidat quoi qu'il arrive. Il a finalement choisi de reprendre sa carte au parti et se soumettre au vote des adhérents.

Éric Ciotti, député des Alpes-Maritimes. Tenant d'une ligne dure, notamment sur les questions d'immigration, le parlementaire a récemment déclaré qu'en cas de second tour entre Emmanuel Macron et le candidat putatif à la présidentielle Éric Zemmour, son bulletin irait au second.

Philippe Juvin, médecin et maire de la Garenne-Colombe (Hauts-de-Seine). Figure inconnue du monde politique, Philippe Juvin a émergé médiatiquement à la faveur de la crise sanitaire, en tant que chef du service des urgences de l'hôpital européen Georges-Pompidou, à Paris. Une expertise médicale, et un statut d'élu local, sur lesquels il assied sa candidature.

Valérie Pécresse, présidente de la région Île-de-France. Elle avait quitté le parti en juin 2019, dans la foulée de la cuisante défaite aux élections régionales et de la démission de Laurent Wauquiez qui avait suivi. Celle qui avait créé la formation Libres! en 2017 est revenue dans le giron de son ancien parti, annonçant mi-octobre reprendre sa carte. "Une question de cohérence", avait-elle défendu.

Initialement, Denis Payre était aussi sur les rangs, mais l'entrepreneur n'a pas récolté les 250 parrainages d'élus de 30 départements requis pour maintenir sa candidature. Il a annoncé le 2 novembre son intention de déposer un recours auprès de la direction du parti, jugeant ce fonctionnement "totalement anti-démocratique".

876450610001_6281073237001

• Qui est le mieux placé dans les sondages?

Au terme du processus, les quatre candidats malheureux devront soutenir le cinquième qui sortira vainqueur du congrès. À ce jour, aucun des prétendants ne bénéficie d'une dynamique inébranlable.

Auprès des Français, Xavier Bertrand est pour l'heure le mieux placé: il récolte en moyenne 13,6% des intentions de vote, d'après L'Elyséemètre, notre agrégateur de sondages sur la présidentielle. Insuffisant en l'état pour se qualifier au second tour, puisqu'il serait devancé par Marine Le Pen et Éric Zemmour. Valérie Pécresse et Michel Barnier font moins bien, avec respectivement 9,9% et 8,8% des intentions de vote en moyenne. Plus rarement testés par les instituts, Éric Ciotti et Philippe Juvin sont à des niveaux plus faible.

Auprès des seuls sympathisants LR, c'est encore Xavier Bertrand qui est le candidat le mieux perçu, selon notre sondage Opinion 2022, réalisé par Elabe pour BFMTV et L'Express avec notre partenaire SFR et diffusé ce jeudi. Il apparaît à 42% être le plus capable de rassembler les Français, devant Michel Barnier (21%) et Valérie Pécresse (18%).

Mais attention, ces sondages ne doivent pas être interprétés comme des indications de l'issue du vote du Congrès, car ils interrogent un public bien plus large que les personnes qui pourront participer à ce scrutin beaucoup plus large.

· Qui peut voter?

Contrairement à la primaire ouverte de 2016, qui avait désigné François Fillon pour représenter la droite et le centre à la présidentielle de 2017, seuls les adhérents Les Républicains à jour de leurs cotisations pourront avoir voix au chapitre et se prononcer.

125. 273 adhérents sont actuellement recensés, selon les données communiquées par LR ce samedi à 18 heures. Un chiffre qui a bondi, puisqu'ils n'étaient que 80.000 il y a encore deux mois. Mais le parti est encore loin des presque 240.000 adhérents revendiqués à la fin de l'année 2015.

Il est possible d'adhérer en ligne sur le site du parti jusqu'au 16 novembre afin de pouvoir voter lors du congrès du 1er au 4 décembre.

· Comment et quand voter?

Les votes ne se dérouleront pas physiquement mais électroniquement et le scrutin se tiendra en deux tours.

Le premier aura lieu du 1er décembre à 8 heures jusqu'au lendemain à 14 heures. Le second tour prendra place du 3 décembre à 8 heures jusqu'au samedi à 14 heures.

Les résultats seront proclamés dans la journée du samedi 4 décembre.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles