"Les comportements agressifs de la Turquie" posent la question "de sa présence dans l'Alliance atlantique" affirme François Hollande

franceinfo
·1 min de lecture

"Les comportements agressifs de la Turquie posent le problème de [sa] présence dans l'Alliance atlantique", a déclaré François Hollande, l'ancien président de la République, mercredi 28 octobre sur franceinfo. "Cette question ne peut plus être écartée", a-t-il insisté.

Le président Erdogan, qui avait affirmé samedi que le président Macron avait "besoin d'un traitement au niveau mental", après son soutien aux caricatures de Mahomet, "a eu tort", a réagi François Hollande.

C'est grave d'insulter, non pas seulement le président de la République française, mais un allié.

François Hollande

à franceinfo

"Nous ne le rappelons pas suffisamment : la Turquie et la France sont membres de la même alliance, l'Otan [l’Organisation du traité de l'Atlantique nord], souligne l'ancien chef de l'Etat. La Turquie a un comportement en Syrie qui n'est pas acceptable, provoquant des conflits qui peuvent encourager des organisations terroristes à ressurgir". L'ancien président de la République juge tout aussi "inacceptable" le comportement d'Ankara dans le conflit du Nagorny-Karabakh et en Libye. Il faut quand même se poser la question : "Qu'est-ce que l'on fait dans la même alliance ?"

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi