"Comportement monarchique", "régime autoritaire", Royal et Mélenchon répliquent à Macron

Jean-Luc Mélenchon et Ségolène Royal ont réagi à l'interview d'Emmanuel Macron fustigeant les discours politiques qui tentent, selon lui, de justifier la violence. 

Emmanuel Macron "est le seul responsable de toute la violence", a affirmé Jean-Luc Mélenchon vendredi, tandis que Ségolène Royal qualifiait le pouvoir de "régime autoritaire", au lendemain d'une interview du président fustigeant les discours politiques qui tentent, selon lui, de justifier la violence. "La violence est du côté du pouvoir et pas du côté des manifestants ou des grévistes. Et maintenant il y ajoute une violence politique (…) c'est vraiment un comportement monarchique", a estimé sur BFMTV Jean-Luc Mélenchon, dirigeant de La France insoumise.

Le chef de l'Etat "contribue lui-même à tendre les relations politiques et sociales dans le pays. Le seul responsable de toute la violence, c'est lui, parce qu'il la crée par un projet de réforme qui est sans objet, ensuite parce qu'il est resté indifférent à l'impact économique sur le pays, ensuite parce qu'il a été indifférent à la souffrance des gens", a-t-il poursuivi.

Lire aussi :"Essayez la dictature et vous verrez!" : le coup de gueule de Macron

Jean-Luc Mélenchon a encore accusé Emmanuel Macron de "lorgner vers les électeurs de l'extrême droite".

Emmanuel Macron avait dénoncé jeudi soir "les discours politiques extraordinairement coupables" martelant que la France est devenue une "dictature" et justifiant de ce fait, selon lui, la violence politique et sociale. La porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye, interrogée sur ces déclarations, a assuré qu'il n'était pas question pour Emmanuel Macron de "jeter l'anathème sur untel ou untel". Mais elle a aussi estimé pour sa part que, "notamment à La France insoumise, des gens accréditent au fond l'idée qu'il y aurait un 'régime' qui imposerait sa loi au reste de la population."

"On est dans un régime autoritaire",(...)


Lire la suite sur Paris Match