Dans la "complosphère", le mythe porteur des vaccins créateurs de variants

La théorie d'une "bombe à retardement bactériologique" enclenchée par les vaccins se propage sur les réseaux sociaux, au risque d'alimenter la défiance