Les complications du zona

Esther Buitekant

Le zona : le retour de la varicelle !

La plupart des individus contractent la varicelle dans l’enfance. Une maladie fréquente qui, si elle s’accompagne de symptômes désagréables, demeure néanmoins bénigne. Mais le virus reste en sommeil dans l’organisme et peut se réactiver, à la faveur d’une baisse des défenses immunitaires (maladie, fatigue, stress etc.)

Il provoque alors une éruption cutanée très douloureuse localisée précisément là où la varicelle a été la plus intense, le plus souvent au niveau du tronc ou de la tête. L’éruption demeure très localisée et ne s’étend pas à tout le corps, elle s’accompagne généralement d’une augmentation du volume des ganglions sous le bras du côté concerné. Le zona se soigne bien et guérit généralement en 2 à 6 semaines.

Zona : quand la douleur dure

La plupart des malades n’ont aucune séquelle mais certains, particulièrement les personnes âgées, peuvent souffrir de fortes douleurs dans les semaines qui suivent la survenue de la maladie. On les appelle les névralgies post-zostériennes. Elles peuvent durer plusieurs mois et sont particulièrement handicapantes, au point d’altérer la vie quotidienne des patients.

Ces douleurs résultent de l’inflammation des nerfs rachidiens qui peut se diffuser jusque dans la moelle épinière. Difficile à soigner et à apaiser, ces névralgie demande souvent un traitement lourd et l’association de plusieurs médicaments, notamment des antidépresseurs et des antalgiques.

Des complications conditionnées par la localisation du zona

C’est bien souvent la localisation de l’éruption qui va influer sur la survenue de complications plus ou moins sérieuses.

  • Le zona ophtalmique

Lorsque le zona est localisé autour de l’œil, il peut provoquer une conjonctivite ou une kératite mais aussi une infection sévère de l’œil pouvant aller jusqu’à une perte totale de la vision ou une paralysie oculaire. Très douloureux, il nécessite une prise en charge très rapide avec un traitement antiviral.

  • Le zona otitique

Comme son nom l’indique, (...) Lire la suite sur Femmeactuelle.fr
Varicelle : les bons réflexes à adopter
Varicelle chez l’adulte : attention danger !
Varicelle : il a plein de boutons...
Attention à la varicelle
Traiter la varicelle avec l’homéopathie

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages