Compiègne : sa petite-amie lui refuse une faveur sexuelle, il commet un geste injustifiable

Le tribunal de Compiègne a condamné un jeune homme de 26 ans à 18 mois de prison, dont 8 mois fermes, le 20 juillet 2023. Le jeune homme, prénommé Grégory B., originaire de la Martinique, est accusé d’avoir violenté sa petite amie, rapporte Le Parisien. Avant d’aménager dans l’Oise, où il a rencontré sa petite amie Leïla - un pseudonyme pour ne pas révéler l’identité de la victime - Grégory B. a vécu dans la banlieue parisienne et à Angers. Il y a travaillé comme préparateur de commande avant d’obtenir l’année dernière son permis poids lourd, raconte le média français. “Je me sentais seul, isolé en métropole”, raconte le jeune homme, lui qui venait de vivre une rupture amoureuse. Grégory B. rencontre sa nouvelle petite amie, Leïla, dans l’Oise. Les deux tourtereaux se fréquentent depuis le début du mois de juillet. Pas plus tard que le 12 juillet, la police est intervenue à la gare de Compiègne où Grégory B. a passé du temps avec un ami et où il a frappé sa petite amie. Pour empêcher cette dernière d’appeler la police, il a également confisqué son téléphone. Selon les aveux de la victime, son copain n’est pas tout le temps violent. Il l’est surtout quand il boit. Ce jour-là, il avait déjà trop bu avec son ami. D’après ce qu’il a avoué à l’audience, il avait ingurgité douze verres de whisky.

Compiègne : elle se prend une gifle pour avoir refusé une fellation

L’addiction à l’alcool ne serait (...)

Lire la suite sur Closer

Béziers : un contrôleur fait stopper un train après le geste effarant d’une femme sur son bébé
Sophia Aram : "Pas hyper fun…", les confidences très inattendues de son compagnon Benoît Cambillard
Christina Aguilera au plus mal ? Des photos de la chanteuse en fauteuil roulant dévoilées
Cheveux : cette boisson très bonne pour la santé et qui favorise leur pousse
Il menace de quitter sa propre cérémonie de mariage après une remarque absurde de sa femme