Comparée à Marine Le Pen, Danielle Simonnet quitte BFMTV

Anthony Berthelier
Comparée à Marine Le Pen, l'Insoumise Danielle Simonnet quitte BFMTV en direct

POLITIQUE - "Pardon, pardon hein." Les fausses précautions d'Olivier Véran n'auront pas suffi. Invité de BFMTV pour discuter des nouvelles mesures sécuritaires promises par le gouvernement en réponse au saccage des Champs-Élysées en marge de l'acte 18 des gilets jaunes samedi 16 mars, le député LREM n'a pas hésité à comparer la responsable Insoumise Danielle Simonnet à la présidente du Rassemblement national Marine Le Pen. Un parallèle qui a déclenché l'ire de la principale intéressée.

"Il y a une dérive autoritaire du pouvoir qui nous inquiète fortement et qui ne semble pas du tout être la bonne stratégie. Quand il y a un conflit, c'est la politique qui doit primer. Il faut une réponse politique", s'indignait notamment l'oratrice de la France insoumise, alors que le Premier ministre a annoncé lundi un nouveau tour de vis sécuritaire censé arrêter les casseurs.

De quoi inspirer à Olivier Véran une comparaison qui exaspère la France insoumise depuis plusieurs mois, tant la dénonciation des prémices présumées d'un axe RN - LFI revient souvent sur le tapis. "Pardon, mais c'est... Pardon hein, mais il y a un petit côté Marine Le Pen dans votre façon d'exprimer les choses. C'est le côté complot, le côté tout est lié", a en effet estimé le député de l'Isère, comme vous pouvez le voir ci-dessous.


Visiblement lassée par ces affirmations, Danielle Simonnet a rapidement fait montre de son agacement à être comparée à la patronne du Rassemblement national selon elle parce qu'elle est "blonde." "En quoi il y a un propos raciste? En quoi il y a un problème avec la démocratie? Le propos de Marine Le Pen c'est au contraire d'être dans la...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post