Compagnies aériennes : les gagnants et les perdants de la crise du Covid

·1 min de lecture

Au total, les compagnies aériennes ont subi des pertes cumulées de 370 milliards de dollars en 2020. Pour toutes les compagnies aériennes, la situation est telle que chacun joue désormais sa survie. Mais lesquelles ont le plus de chances de s'en sortir ?

Plus de kérosène dans les réservoirs, des instruments affolés, une masse de métal que plus rien, ou presque, ne porte dans la tempête : l'analogie entre un appareil en détresse et la situation économique de la compagnie aérienne qui l'exploite est presque trop facile. Elle n'est hélas pas tout à fait exagérée. En 2020, la pandémie de Covid-19 a réduit de 60 % le nombre de passagers des compagnies aériennes. Ce lundi 1er février, la compagnie aérienne Ryanair, géant du lowcost, anticipait les pires résultats de ses 35 ans d'existence : au lieu de 155 millions de passagers prévus, elle n'en aura transporté que 30 millions d'ici la fin de l'exercice 2020-2021, en mars. Au total, les compagnies aériennes ont subi des pertes cumulées de 370 milliards de dollars l'an passé. Pour toutes les compagnies aériennes, la situation est telle que chacun joue désormais sa survie. Mais lesquelles ont le plus de chances de s'en sortir ?"Globalement, les petites compagnies low-cost risquent de beaucoup souffrir. Elles n'ont pas assez de marge pour passer le cap estime Marc Ivaldi, directeur d'études à l'EHESS et ancien président de l'International Transportation Economics Association. Pour les petites compagnies concentrées sur un...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

"Je ne supporte plus les écrans, je veux rencontrer les gens en vrai" : c'est quoi, avoir 20 ans, en 2020 ?

La racialisation de la question sociale, une impasse : rendez-vous le 20 septembre place de la République

"Liberté-Egalité-Fraternité-Laïcité, voilà le combat !" : rendez-vous le 20 septembre place de la République

20 septembre 1792, bataille de Valmy : naissance de la souveraineté du peuple, de la nation, ou des deux ?

Air France, Easy Jet, Ryanair... Huit compagnies aériennes épinglées sur le remboursement de vols annulés