Les compagnies aériennes américaines lèvent l'obligation de port du masque sur leurs vols intérieurs

·1 min de lecture

Une juge américaine ayant déclaré illégale l’obligation fédérale du port d’un masque sanitaire dans tous les transports publics du pays, certaines compagnies aériennes n’ont pas tardé à réagir et à alléger leurs mesures sanitaires.

American Airlines l’a annoncé ce lundi 18 avril : le port du masque n’est plus obligatoire pour le personnel et les passagers sur les vols intérieurs. Même chose pour Delta ou United Airlines. Mais toutes les compagnies ont précisé que le port du masque était toujours fortement recommandé par les autorités sanitaires, malgré la décision de la juge.

Plusieurs semaines de combat judiciaire

Selon la magistrate Kathryn Kimball Mizelle, nommée par l’ancien président Donald Trump, l’agence sanitaire fédérale a outrepassé ses prérogatives en imposant l’obligation de ce geste barrière. La juge de Tampa a pris cette décision après plusieurs semaines de combat judiciaire. La Maison Blanche, sous pression pour assouplir les mesures sanitaires, a fait savoir qu’elle ne partageait pas cet avis.

Contaminations au Covid-19 en hausse

Une vingtaine d'États dirigés par les républicains et plusieurs grandes compagnies aériennes ont réclamé, depuis un certain temps déjà, la fin de cette mesure dans les transports publics. Mais le gouvernement voulait la maintenir encore quelques semaines, car les cas de contaminations au Covid-19 sont en hausse, notamment dans le nord-est du pays.

À lire aussi : Les compagnies aériennes en Europe sont-elles prêtes pour la reprise ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles