La compagnie Lufthansa va effectuer 18 000 vols « inutiles »

·1 min de lecture
La Lufthansa est particulièrement touchée par la pandémie.

Pour ne pas perdre ses droits aéroportuaires pour la saison à venir, la compagnie va effectuer des vols malgré l'absence de passagers, explique BFMTV.

Une absurdité de plus provoquée par la crise du Covid-19. Perturbé depuis bientôt deux ans, le secteur aérien traverse, en cette fin d'année, de nouvelles turbulences. Quelque 11 500 vols ont été annulés entre le 24 et le 28 décembre et des dizaines de milliers reportés, pendant cette période habituellement très chargée dans le ciel. De nombreuses compagnies expliquent cette situation par des infections au Covid parmi les équipages.

Comme le rapporte BFMTV, la compagnie allemande Lufthansa déclare avoir été contrainte de supprimer 33 000 vols sur la saison hivernale à venir, soit 10 % de son programme. À cela auraient même pu s'ajouter 18 000 vols supplémentaires sans les règles européennes concernant les créneaux aéroportuaires. Ces vols, même s'ils sont vides de tout passager, devront malgré tout être assurés par la compagnie sous peine de perdre ses droits d'usage pour la saison suivante.

Des vols « inutiles » pour le patron de la compagnie

L'UE impose en effet aux compagnies d'utiliser au moins 80 % de leurs créneaux de décollage et d'atterrissage. Cette règle a été un temps suspendue au début de la pandémie, en mars 2020, mais a été réinstaurée au printemps 2021. La compagnie devra donc effectuer un certain nombre de vols en janvier, même si les passagers sont beaucoup moins nombreux, voire totalement absents.

À LIRE AUSSI Sécurité aérienne en 2021 : bilan positif, mais attention aux oiseaux

Le patron de la compagnie Lufthansa, Carsten Spohr, a vivement cri [...] Lire la suite

VIDÉO - Procès du crash du vol MH17 : perpétuité requise contre les suspects

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles