Cette compagnie aérienne oblige une passagère à passer un test de grossesse avant d'embarquer

1 / 2

Cette compagnie aérienne oblige une passagère à passer un test de grossesse avant d'embarquer

Si certaines compagnies aériennes se réservent le droit de refuser sur leurs vols une femme enceinte passé le 7ème mois de grossesse, la mésaventure qu'a vécu Midori Nishida, une jeune citoyenne japonaise (25 ans), est toute autre.

Alors qu'elle n'était pas enceinte et s'enregistrait sur un vol il y a quelques semaines pour rendre visite à ses parents sur Saipan, une île américaine du Pacifique, le personnel de la compagnie low cost Hong Kong Express Airways (rachetée par Cathay Pacific en 2019) lui a demandé de passer un test de grossesse avant d'embarquer, rapporte le Wall Street Journal.

À l'aéroport de Hong Kong, elle avait pourtant indiqué sur un questionnaire d'enregistrement qu'elle n'était pas enceinte. Cela n'a pas suffit à contenter le personnel de la compagnie aérienne: Midori Nishida fut escortée jusqu'à une salle de repos où on lui a remis une bandelette pour qu'elle urine dessus afin de réaliser le test. "Ce fut très humiliant et frustrant", a déclaré la passagère pour qui le test a été négatif ce qui lui a permis de monter à bord du vol, explique le quotidien américain.

Une destination pour le "tourisme de naissance"

Critiquée, la compagnie aérienne originaire de Hong Kong s'est excusée publiquement. Elle a aussi indiqué qu'elle avait suspendu cette pratique liée aux problèmes d'immigration sur l'île de Saipan où devait se rendre la passagère japonaise.

Cette île du Commonwealth américain des îles Mariannes...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi