Comores: la compagnie française EWA Air quitte Anjouan

La compagnie française Ewa Air, filiale d’Air Austral, a décidé de cesser de desservir l’île d’Anjouan, aux Comores. Elle a annoncé via les réseaux sociaux qu’elle n’enverrait plus d’avion à Anjouan pour des raisons de sécurité.

Ewa Air relie depuis Mayotte où elle est basée jusqu’à huit destinations dans l’océan Indien et l’Afrique de l’Est.

La société de l’Aéroport des Comores s’étonne que la sécurité soit la cause de ce revirement d’Ewa Air alors qu’elle s’améliore, selon Karimou Abdoulwahab, chef du service Communication de l’aéroport.

« A l’initiative même d’Ewa Air qui avait demandé à ce qu’on mette en place un système de coordination dans les trois aéroports, cela a été fait. On s’est même déplacés là-bas afin de faire signer, à chaque commandant d’aérodrome, la procédure de ce qu’on appelle la mise en route. Avant, il n’y avait qu’un seul camion à incendie, aujourd’hui on en a deux avec le même personnel. Nous faisons tout pour assurer que cet aéroport soit de plus en plus sûr et qu’il fonctionne dans les conditions optimales de sécurité », a déclaré Karimou Abdoulwahab.

L’Agence nationale de l’aviation civile déplore qu’Ewa Air n’ait pas suivi les procédures habituelles, comme l’indique son directeur technique, Soilihi Issa.

« S’ils avaient notifié à l’autorité de l’aviation civile une fois, deux fois, une troisième fois et que l’on ne réagisse pas, c’est là qu’ils auraient dû faire la lettre pour dire qu’ils suspendaient les activités. Mais le fait de suspendre directement, sans prévenir l’autorité… Pour nous, il y a des textes à l’aviation civile et s’ils veulent reprendre les activités, on va essayer de les appliquer. Ils ne pourront pas reprendre les activités comme ils veulent », a-t-il expliqué.

Pour l’instant Ewa Air continue de se poser en Grande Comore.