Communautarisme : "La solution viendra des fidèles eux-mêmes", estime un ancien membre des Frères musulmans

franceinfo

"Aujourd'hui il faut que les fidèles de cette religion soient en mesure d'exiger une proposition qui tient la route" afin de réorganiser l'islam de France "dans un contexte bien défini qui est le contexte laïc et républicain", a estimé Farid Abdelkrim mardi 18 février sur franceinfo. Le comédien, médiateur du fait religieux en milieu carcéral et ancien membre des Frères musulmans réagissait au déplacement d'Emmanuel Macron à Mulhouse mardi pour parler de "lutte contre le séparatisme" religieux.

franceinfo : Est-ce qu'un destin commun passe par la structuration de l'islam en France, par la formation des imams ?

Farid Abdelkrim : C'est ce que j'appelle de tous mes vœux depuis longtemps. Je pense qu'aujourd'hui il est temps de mettre de l'ordre dans le désordre qui caractérise aujourd'hui l'islam en séparant les ordres, en envisageant une organisation qui ne soit pas ici pour représenter les musulmans mais véritablement pour penser la religion musulmane dans un contexte bien défini qui est le contexte laïc et républicain. Donc effectivement la formation des imams participe de ce projet-là, puisque nous devons pointer du doigt les carences, les failles, les tares d'un certain nombre d'imams et de prédicateurs qui aujourd'hui en France n'appellent pas à faire de l'islam une religion qui s'inscrit dans (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi