Communautarisme : les positions controversées d'un syndicat de jeunes médecins

·1 min de lecture

Alors que le gouvernement veut s'attaquer aux certificats de complaisance dits "d'allergie au chlore", le Syndicat national des jeunes médecins généralistes (SNJMG) évoque une déclaration "raciste et islamophobe". Ce n'est pas la première fois que ce collectif se fait remarquer pour des positions controversées.

Jean-Michel Blanquer et Marlène Schiappa ont une nouvelle pratique dans le viseur. Un communiqué gouvernemental a annoncé le 11 février le lancement d'une enquête sur les certificats de complaisance dits "d'allergie au chlore" que certaines familles emploieraient pour dispenser leurs filles de cours de natation. Pour le Syndicat national des jeunes médecins généralistes (SNJMG), cette déclaration est "raciste" et "islamophobe". Mais le collectif n'en est pas à sa première saillie outrancière."Ces dernières années, il est constaté une augmentation de délivrances par des professionnels de santé de certificats prescrivant une contre-indication aux cours de natation chez des jeunes filles. Ces certificats de complaisance dits "d’allergie au chlore" ne sauraient être tolérés dans les écoles de la République dès lors qu’ils ne reposent pas sur des raisons médicales" pointe la déclaration gouvernementale.L'enquête, sous la direction du Conseil des sages de la laïcité visera à "obtenir les informations les plus précises possibles sur cette pratique". "L’École ne doit pas être un terrain propice au 'séparatisme religieux', lorsqu’un acte ou une manifestation a pour...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Accusé de paresse, de purges, de communautarisme gay : le tout petit clan de Marine Le Pen

Bientôt un scooter gonflable pour les moins de 80 kg

Communautarisme : et si on arrêtait de (se) raconter des sornettes…

Pourquoi Emmanuel Macron parle désormais de "séparatisme" et plus de "communautarisme"

1939 : il y a 80 ans, les masques obligatoires