Une communauté indigène obtient l'annulation d'un mégaprojet éolien d'EDF

Le 2 juin, la Commission fédérale d’électricité mexicaine a annulé le contrat de fourniture en électricité de la filiale mexicaine du géant français EDF. De fait, cela revient à annuler la construction de parc éolien de Gunaa Sicaru, c’est une victoire pour la communauté zapotèque d’Union Hidalgo après cinq ans de bataille judiciaire.

Avec notre correspondante à Mexico, Gwendolina Duval

Par ses actions devant les tribunaux en France et au Mexique, Union Hidalgo devient la première communauté indigène parvenant à faire reculer une multinationale : une victoire historique pour Juan Antonio Lopez, de l’ONG ProDESC qui a accompagné les opposants sur le terrain juridique contre ce projet de parc éolien Gunaa Sicaru qui devait être le plus grand d’Amérique latine avec 4 400 ha et 115 éoliennes. « Union Hidalgo a créé un antécédent et ouvre la voie pour que d’autres communautés puissent continuer à défendre leur territoire », explique-t-il.

27 parcs éoliens dans la région et une diminution du nombre d'oiseaux

L’isthme de Tehuantepec est une zone très venteuse au Mexique et attire depuis longtemps les compagnies d’énergie étrangères. La petite région compte déjà 27 parcs éoliens déplore Pedro Matos, un habitant d’Union Hidalgo : « C’est nous qui subissons les conséquences, nous vivons là au jour le jour. Et je passe au bord de ces parc et j’ai vu la diminution des oiseaux. Il est nécessaire de faire des études supplémentaires. Il faut faire une étude d’impact environnementale régionale. »


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles