La Commission européenne lance une procédure contre la Hongrie

France 2

Le Premier ministre hongrois ultra-conservateur Viktor Orbán se retrouve une nouvelle fois accusé. "Cela fait des mois qu'il multiplie les coups de menton envers Bruxelles et qu'il s'assoit sur des valeurs européennes. Il a fait voter une loi contre les migrants, une contre les ONG, la dernière est contre une université ", explique Valéry Lerouge en direct de Bruxelles (Belgique).

Viktor Orbán s'est invité au Parlement européen

C'est visiblement la goutte d'eau qui a fait déborder le vase. "La Commission européenne a donc lancé une procédure d'infraction, une sorte de mise en demeure qui, sur le papier au moins, peut aboutir à des sanctions.

Viktor Orbán a maintenant un mois pour y répondre et il ne se démonte pas. Il s'est même invité cette semaine au Parlement européen à Bruxelles pour se confronter aux eurodéputés. Cela a donné lieu à une belle passe d'armes", conclut le journaliste.

Retrouvez cet article sur Francetv info

Le premier train direct de Londres est arrivé en Chine avec du whisky et des produits pour bébés
"Les États-Unis me réclament 6 000 euros" : les "malgré-eux" du fisc américain dénoncent une situation kafkaïenne
Corée du Nord : Pyongyang procède à un nouveau tir de missile
VIDEO. Etats-Unis : après 100 jours au pouvoir, les promesses de Donald Trump se heurtent à la réalité
Manifestations, polémiques et réformes avortées : les cent premiers jours de Donald Trump, recordman de l'impopularité

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages