Commerces "non-essentiels": Castex va recevoir du savon après les culottes

Anthony Berthelier
·Journaliste au HuffPost
·1 min de lecture
Après les culottes et les baskets, Jean Castex va recevoir du savon de la part des commerçants fermés durant le confinement (photo d'illustration prise le 16 février 2021).  (Photo: ANNE-CHRISTINE POUJOULAT via AFP via Getty Images)
Après les culottes et les baskets, Jean Castex va recevoir du savon de la part des commerçants fermés durant le confinement (photo d'illustration prise le 16 février 2021). (Photo: ANNE-CHRISTINE POUJOULAT via AFP via Getty Images)

POLITIQUE - Encore quelques produits et Matignon pourra ouvrir sa propre épicerie. Selon la presse locale, de nombreux savonniers basés en Occitanie notamment ont envoyé un savon au Premier ministre pour protester contre la fermeture de leurs échoppes durant ce troisième confinement.

Dans un message publié mercredi 21 avril sur Facebook, le groupe “Savonniers-Mobilisés” indique prendre exemple sur “L’action culottée” menée par des commerçants à la tête de boutiques de lingerie qui ont envoyé plusieurs dizaines de culottes au Premier ministre au cours de la semaine pour demander à rouvrir.

“Vont-ils enfin reconnaître l’activité de vente directe des artisans savonniers comme essentielle en période de confinement?”, est-il écrit dans le message partagé sur les réseaux sociaux, comme vous pouvez le voir ci-dessous, nombreux commerçants dénonçant une situation ubuesque, comme le raconte France 3 Occitanie, alors que les produits d’hygiènes -les savons, donc- sont considérés comme des denrées de première nécessité depuis le début de la crise sanitaire.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

“Il n’y a pourtant pas que le gel hydroalcoolique. Nous, nous sommes de petits artisans locaux, avec un savoir-faire, nos produits sont de qualité, ils n’agressent pas la peau contrairement à nombre de produits industriels et on ne nous soutient pas”, s’agace par exemple Xavier Castillo, producteur de savons artisanaux à Toulouse, auprès de la télévision locale.

La lingerie donne le “la”

De quoi faire céder Jean Castex? Les services du Premier ministre chargés du courrier doivent en tout cas être particulièrement occupés en ce moment....

À voir également sur Le HuffPost: Boris Johnson s’offre une bière pour fêter le déconfinement

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.