Commerces : deux semaines de soldes supplémentaires

Les soldes auraient dû s'arrêter mardi 16 février, mais Bercy a accordé 14 jours supplémentaires. Un délai plus ou moins bien accueilli : "Je ne vais pas en faire plus", explique une riveraine, "le plus intéressant est déjà partie, il ne reste pas grand chose", rapporte une acheteuse. Pour certains commerçants, impactés par le couvre-feu, cette annonce est une bonne nouvelle : "Ça va nous permettre d'écouler le stock restant qui a dû mal à partir avec ces mois de confinement", explique Corinne Willman. Des stocks élevés Pour les deux tiers des magasins, les stocks restent élevés. "Cette prolongation des soldes va permettre de retirer une partie de ces stocks dans les magasins fermés pour les rediriger vers l'autre partie du parc aujourd'hui ouverts", explique Yohann Petiot, directeur général d'alliance du commerce.