Commerce : l’Australie attaque la Chine à l’OMC

·1 min de lecture

La tension monte entre Pékin et Canberra. Alors que les taxes chinoises sur l'orge ont eu un impact dévastateur sur les échanges avec l'Empire du Milieu, l'Australie engage une procédure auprès de l'OMC ! Le ministre du Commerce, Dan Tehan, a précisé que Canberra demandera à l'OMC de mettre en place un comité de règlement des conflits pour examiner ce différend. Une étape préliminaire avant toute décision sur la question de la légalité de la hausse des droits de douane chinois sur cette céréale. Selon M. Tehan, les droits de douane punitifs de 80% imposés par Pékin il y a un an sur l'orge australien "ont mis fin au commerce de l'orge de l'Australie avec la Chine".

Les exportations de cette céréale, pour l'essentiel utilisée par Pékin pour la fabrication de la bière, ont pesé jusqu'à un milliard de dollars (820 millions d'euros). Accusant l'orge australien d'être subventionné par le gouvernement, la Chine avait annoncé une taxe "anti-dumping" de 73,6% et un droit "anti-subvention" de 6,9% sur les importations de cette céréale, et ce pour une durée de cinq ans. M. Tehan a affirmé que "l'Australie reste ouverte à de nouvelles discussions avec la Chine afin de résoudre ce problème" alors même que Pékin a suspendu les discussions économiques avec Canberra.

>> À lire aussi - L’Australie rompt un contrat avec la Chine sur la Route de la Soie, "incompatible” avec sa politique étrangère

Ce conflit autour de l'orge fait partie des nombreux différends commerciaux entre les deux pays, sur (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Belarus : la Russie dénonce une UE “irresponsable”, qui “met en danger la sécurité des passagers"
Covid-19 : un plan pour faciliter la vaccination durant l'été bientôt annoncé
Comment la France peut-elle redevenir un leader de l’innovation en santé ?
AstraZeneca : des chercheurs pensent avoir trouvé la cause des thromboses
La croissance française flanche au premier trimestre

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles