Commerce : le Black Friday annulé ?

Ils étaient nombreux à s’être réunis dans la matinée du lundi 9 novembre à Lyon (Rhône). Au son d’une marche funèbre, les commerçants de la ville ont manifesté contre le Black Friday. Ils estiment que ce week-end de vastes promotions pourrait jouer contre eux cette année, alors qu’ils peinent à écouler leur stock. Ils demandent son annulation, une possibilité envisagée par l’entreprise Amazon. Une concurrence déloyale En 2019, les Français avaient dépensé 5,9 milliards d’euros durant le Black Friday, dont 1 milliard dans des achats en ligne. Un mode de consommation qui ne profiterait pas aux petits commerçants français. "Ce sont principalement des pays d’Extrême-Orient, vendus à bas prix par des grands groupes qui ont les gros moyens, qui ont des marges exceptionnelles et ça, ce n’est pas équitable", dénonce Francis Palombi, président de la Confédération des commerçants de France. Face à la gronde, l’État assure tenter de trouver une solution, mais rappelle qu’à l’inverse des soldes, il n’est pas à l’origine et responsable de l’organisation du Black Friday.