Publicité
Les produits présentés dans cet article Yahoo sont sélectionnés par nos rédacteurs Shopping. Nous percevrons une commission sur les achats effectués via les liens de l'article. Le prix et la disponibilité des produits sont susceptibles d'évoluer.

Comment se débarrasser des araignées qui nous envahissent à l'automne ?

Au mois de septembre, les araignées sont bien plus visibles dans les maisons. (Photo : Getty Images)
Au mois de septembre, les araignées sont bien plus visibles dans les maisons. (Photo : Getty Images) (Getty Images)

Vous l'avez sûrement remarqué, en ce moment, les araignées s'invitent dans nos maisons. Ce n'est pas nouveau : dès la fin de l'été, ces petites bêtes envahissent les logements, et il y a une vraie raison à cela. Le mois de septembre et le début de l'automne est la période de reproduction pour les araignées. Les mâles sortent donc de leur cachette pour trouver une femelle avec laquelle s'accoupler. Ensuite, cette dernière va chercher à pondre... dans un endroit plus chaud que l'abri au fond du jardin !

Les araignées, bien plus grosses à la fin de l'été

Non, vous n'avez pas rêvé. En ce moment, les araignées sont particulièrement grosses ! À cette période de l'année, certaines espèces peuvent atteindre leur taille maximale, comme la "tégénaire des maisons". On les remarque alors beaucoup plus qu'à l'ordinaire.

D'ici à mi-octobre, vous les remarquerez sûrement moins, puisque les femelles meurent après avoir pondu. Pour certains petits, le corps de leur défunte maman constitue d'ailleurs leur premier repas. Ensuite, ce sont eux qui prennent la relève dans la maison... bien que les petites araignées vivront au ralenti le temps de l'hiver.

Si l'adage, qui est bien vrai, assure que "les araignées sont signes d'une maison saine", il n'est pas forcément simple de vivre avec ces insectes que peu apprécient. Vous souhaitez venir à bout des araignées qui se baladent chez vous depuis la fin de l'été ? Vous voulez éviter d'avoir des oeufs près à éclore dans chacun des recoins ? Suivez le guide.

Comment se débarrasser des araignées de la maison ?

Il est déconseillé de tuer les araignées, puisqu'elles jouent tout de même un rôle important dans l'écosystème en mangeant certains insectes nuisibles. Alors on peut d'ores et déjà tenter de les faire fuir en diffusant des huiles essentielles chez soi. Eh oui, les araignées ne supportent pas les odeurs fortes ! Pour les pousser à partir de notre maison, on diffuse de l'huile essentielle de lavande, de l'huile essentielle de menthe ou alors de l'huile essentielle de citronnelle.

Lire aussi : "C'est magique" : soulagez les piqûres d'insectes en seulement 3 secondes sans produit chimique grâce à ce petit appareil

Cela ne suffit pas ? Alors on installe des répulsifs à ultrasons. Sans danger pour l'homme et les animaux domestiques, ils vont venir éloigner les araignées... mais aussi l'ensemble des insectes et même les souris ! Les ultrasons de l'appareil viennent perturber les systèmes auditifs et nerveux des ravageurs, ce qui les repousse donc efficacement sans les affecter mortellement. Ce genre d'insectifuge se branche directement sur une prise et peut couvrir n'importe quelle pièce de la maison.

Lot de 6 répulsifs à ultrasons 28,99€ sur Amazon

Lot de 6 répulsifs à ultrasons
Lot de 6 répulsifs à ultrasons (amazon)

Shopper sur Amazon

Si vous en voulez encore plus, alors on opte pour une barrière à insectes. Disponible pour moins de 10€ sur Amazon, ce genre de produit vient se vaporiser sur le contour des portes, des fenêtres ou des vérandas. Il est utilisable sur la plupart des surfaces : bois, stratifié, PVC, textiles, toile, tissus d’ameublement, matériaux décoratifs brillants ou satinés,... Et grâce à sa formule micro-encapsulée, le produit crée un effet barrière agissant jusqu'à 3 semaines. "Efficace rapidement, les araignées ne rentrent plus dans la maison", confie un utilisateur en commentaire.

Vous avez désormais toutes les clefs en main pour faire fuir les araignées de votre cocon familial, sans les tuer !

Lire aussi :

VIDÉO - Moustiques, araignées, tiques : comment reconnaître les différentes piqûres d'insectes ?