Comment les écoles veulent faire respecter la distance physique entre élèves

Bénédicte Magnier

ÉCOLE - C’est dans des écoles totalement repensées qu’un peu plus d’un million d’enfants ont repris le chemin de l’école ce mardi 12 mai, après deux mois de confinement. Désormais, c’est dans le respect de la distanciation sociale que les cours vont avoir lieu,comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus.

Les recommandations sanitaires préconisent au moins un mètre d’écart entre chaque élève. Un vrai casse-tête à mettre en place pour des classes où les enfants sont parfois une trentaine, assis par deux à des petites tables.

Pour répondre aux craintes des enseignants et des familles, les milliers d’écoles maternelles et primaires qui rouvrent leurs portes sont soumises à un strict protocole sanitaire afin d’éviter toute nouvelle flambée de l’épidémie, qui a fait 26.643 morts en France selon le bilan officiel publié lundi soir. 

Distance partout

Les trajets au sein des classes, sous les préaux ou dans la cour ont été totalement repensés et fléchés, quand cela était possible. Au sol, les enseignants ont peint des symboles, posé des plots ou collé des stickers pour indiquer aux élèves où ils doivent se tenir.

Les bancs, les lavabos, la cantine... tous les espaces ont subi leur petite transformation. Ainsi, à la cantine et dans les classes, une chaise sur deux a été conservée, à l’image de ce qui s’est pratiqué dans les premiers pays à rouvrir leurs écoles.

Malgré ces mesures, des enseignants et syndicats dénoncent une rentrée “prématurée”. Très remontés, les syndicats rappellent que le conseil scientifique, chargé d’éclairer le gouvernement, s’était lui-même prononcé pour la fermeture des établissements jusqu’en septembre et craignent que les gestes barrière ne soient très difficiles à faire respecter aux jeunes enfants.

À voir également sur Le HuffPost: Voici à quoi a ressemblé la rentrée des lycéens à Wuhan

LIRE AUSSI:

Retrouvez cet article sur le Huffington Post