Comment est élu le président de l'Assemblée nationale ?

Après sa défaite au second tour des élections législatives dimanche, Richard Ferrand va devoir céder son poste de président de l'Assemblée nationale à un autre député. (REUTERS)

Quelques jours après les résultats des élections législatives, les 577 députés s'apprêtent à faire leur rentrée officielle à l'Assemblée nationale mercredi 22 juin, avant l'élection du président du perchoir mardi 28 juin. Comment cela se déroule-t-il ?

À peine élus, les députés se retrouvent déjà au cœur de l'hémicycle. Reçus lundi au Palais Bourbon pour réaliser des opérations administratives comme la restitution du règlement de l'Assemblée nationale, d'une cocarde ou encore faire leur photo officielle, les nouveaux députés vont faire leur rentrée officielle ce mercredi 22 juin à l'Assemblée nationale.

La première séance publique de l'Assemblée nationale aura quant à elle lieu la semaine prochaine, mardi 28 juin. Une séance au cours de laquelle sera élu le nouveau président de l'Assemblée nationale, qui succèdera à Richard Ferrand, battu dans la 6e circonscription du Finistère dimanche et qui ne pourra donc plus siéger au perchoir de l'hémicycle.

Un député RN présidera la première séance

Quatrième personnage de l'État après le président de la République, le Premier ministre et le président du Sénat, le président de l'Assemblée nationale joue un rôle essentiel dans le fonctionnement de l'Assemblée ainsi que dans la vie politique française. Lors de sa première séance qui se déroulera le mardi 28 juin prochain, l'Assemblée sera présidée par son doyen d'âge, José Gonzalez, 79 ans, député RN dans la 10e circonscription des Bouches-du-Rhône. Une séance au cours de laquelle sera élu le nouveau Président de l'hémicycle par les députés, à bulletin secret.

Chaque groupe parlementaire devrait présenter un ou une candidate et si la majorité absolue des suffrages exprimés n'a pas été obtenue aux deux premiers tours de scrutin, la majorité relative suffit au 3e tour. En cas d'égalité de suffrages, c'est le plus âgé qui est élu.

Trois noms circulent pour prendre le perchoir

Aucun groupe n'ayant la majorité absolue en nombre de députés, il y a fort à parier que le nouveau président de l'Assemblée sera élu à l'issue du 3e tour et il s'agira probablement d'un membre de la majorité présidentielle. Pour que le futur président de l'Assemblée soit un membre de l'opposition, il faudrait une entente entre les différents groupes d'opposition, ce qui semble difficilement imaginable mais pas impossible. Selon Public Sénat, trois noms circulent au sein de la Macronie pour succéder à Richard Ferrand et devenir le ou la 18e président(e) de l'Assemblée depuis 1958 : Barbara Pompili, Olivier Véran et Yaël Braun-Pivet.

À LIRE AUSSI >>> En quoi consiste le poste de président de la commission des Finances, que s'arrachent le RN et la Nupes ?

Une fois élu, le nouveau président monte à la tribune et prononce une allocution dans laquelle "il présente habituellement la manière dont il entend incarner la fonction et faire évoluer l'institution", indique le site de l'Assemblée nationale.

VIDÉO - Jean-Michel Aphatie : "Sans une majorité franche à l’Assemblée nationale, Emmanuel Macron ne peut pas gouverner"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles