Comment choisir un bon Beaujolais nouveau ?

·3 min de lecture
Contrairement aux idées reçues, il est possible de trouver de bonnes bouteilles de Beaujolais nouveau parmi les nombreuses qui sont en vente.

Comme tous les ans depuis 1951, le Beaujolais nouveau fait son arrivée en ce mois de novembre. À l'aide d'un expert, Yahoo Actualités vous livre quelques conseils pour sélectionner une bonne bouteille et éviter la piquette.

Rendez-vous ce jeudi 18 novembre. Comme chaque troisième jeudi du mois de novembre depuis 1985, de nombreuses bouteilles de Beaujolais nouveau envahiront les commerces de l'Hexagone. Si le Beaujolais nouveau n'a pas bonne réputation auprès des amateurs de vins français, cette tradition perdure au fil des décennies. Et pourtant, contrairement aux idées reçues, il est bel et bien possible de trouver un bon Beaujolais nouveau.

"Rendez vous chez un caviste"

S'il n'était pas possible d'en déguster dans un bar ou un restaurant l'année dernière en raison de la fermeture de ces établissements pendant la pandémie, le Beaujolais nouveau fait son retour dans ces établissements où il est de coutume d'en déguster avec une planche de charcuterie ou de fromage. Bien évidemment, vous pourrez toujours vous en procurer en supermarché, en boutique ou même sur les marchés. S'il n'est pas bien difficile de trouver une bouteille de Beaujolais nouveau en grande surface, il est bien plus compliqué de faire son choix et surtout de trouver la bonne bouteille, tant elles sont nombreuses et pas toutes qualitatives.

Pour éviter les mauvaises surprises, il est préférable d'aller chez un spécialiste conseille Olivier Bompas, sommelier et auteur de nombreux ouvrages sur les vins : "Rendez vous chez un caviste. Lui pourra vous conseiller sur la bouteille qu'il faut acheter. Ils travaillent avec des vrais vignerons du Beaujolais, ils connaissent donc bien les produits qu'ils vendent contrairement aux supermarchés."

"Un vrai retour du Beaujolais nouveau"

Si la qualité de ces Beaujolais qu'on appelle "primeur" est très souvent décriée, la méthode de production a pourtant été modifiée de manière à offrir des bouteilles de meilleure qualité : "Ils ont longtemps été fabriqués de façon industrielle avec de la levure ajoutée pour donner un goût particulier comme la banane, mais ce n'est plus le cas aujourd’hui. Il y a désormais un vrai retour du Beaujolais nouveau", nous confie le sommelier.

Comment le boire ?

Bien que sa qualité ait changé, il ne faut pas s'attendre à déguster un grand vin, admet Olivier Bompas : "C'est vraiment une bouteille qu'on ouvre pour se servir un coup de rouge. C'est un vin qu'on boit avec les copains un soir de casse-croûte. On a pas besoin d'avoir pris 15 cours de dégustation pour l'apprécier. C'est un vin simple, fruité, gouleyant et joyeux".

À LIRE AUSSI >> Pourquoi le Beaujolais nouveau a-t-il autant de succès ?

C’est pourquoi le sommelier auteur de l'ouvrage Les accords mets & vins conseille de le déguster à l'apéro, ou lors d'un repas "simple" : "Il faut le manger avec de la charcuterie et du fromage. Un bon saucisson, un pâté de campagne ou un fromage font très bien l'affaire. Mais ce n'est pas un vin puissant donc il ne faut pas choisir un fromage trop affiné. Au même titre que si vous le mangez à table, il faut que ça soit lors d'un repas simple et pas vraiment cuisiné”.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles