Ici tout commence (TF1) Francis Huster : "J’ai longuement réfléchi pour savoir comment revenir à la télévision"

·1 min de lecture

Hormis une apparition dans Nos chers voisins, en 2013, vous êtes absent du petit écran depuis longtemps. Qu’est-ce qui explique ce retour ?

Francis Huster : Pendant dix ans, je ne voulais me consacrer qu’au théâtre. Sauf pour réaliser Un homme et son chien (2008), histoire de démontrer, une fois de plus, que Jean-Paul Belmondo était un acteur dramatique, comme dans À bout de souffle, Léon Morin, prêtre, Stavisky… et pas uniquement un cascadeur. Puis, j’ai longuement réfléchi pour savoir comment revenir à la télévision. Je voulais le faire d’une manière différente de ce que l’on connaissait de moi. Que ce soit sur le plan physique ou la façon de jouer. Sont alors arrivés les rôles d’Armand dans Ici tout commence, et de Malraux dans De Gaulle, l’éclat et le secret (France 2). J’étais convaincu que c’était le bon moment, et j’ai changé de physique dans les deux cas.

Où avez-vous puisé l’inspiration pour incarner Auguste Armand ?

J’ai pensé à deux hommes : devant le miroir, je voyais Pierre Gagnaire, l’un des meilleurs chefs au monde. Donc, je me suis fait un peu son physique, avec sa barbe. Puis je me suis demandé qui était Armand… de l’autre côté du miroir. J’ai alors pensé au chef Bernard Loiseau, qui s’est suicidé. Je me suis dit que, pour Armand, ce serait pareil, q... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi