Ici tout commence : pourquoi Aurélie Pons aurait pu ne jamais intégrer le casting de la série

·1 min de lecture

Il n'y a pas que Demain nous appartient qui cartonne sur TF1. Il y a aussi le spin-off de la série, Ici tout commence, qui connaît le même succès depuis son lancement le 2 novembre dernier. Alors que l'intrigue est centrée sur le quotidien de l'institut Auguste Armand, une prestigieuse école de cuisine, les personnages incarnés par Clément Rémiens ou encore Elsa Lunghini sont surtout mis en avant. Mais il y a d'autres rôles secondaires qui prennent de plus en plus de place.

C'est notamment le cas de Salomé, une jeune étudiante incarnée par Aurélie Pons. Dès le début du nouveau feuilleton, la demoiselle a été mis en avant pour sa double relation avec les personnages de Maxime Delcourt et Louis. Une intrigue très importante dans le programme pour le plus grand plaisir de la comédienne de 24 ans qui était déjà un peu connue du grand public.

Mannequin, Aurélie Pons s'est surtout fait connaître pour son titre de Miss Provence en 2018 et son abandon à l'élection Miss France. Un choix qu'elle ne regrette aujourd'hui pas puisqu'elle a pu réaliser son rêve de devenir actrice. Et le sort aurait très bien pu en décider autrement puisqu'elle a bien eu du mal à se faire une place, comme elle l'a révélé dans les colonnes du Parisien. "J’ai envoyé 200 mails, a-t-elle confié Un seul a daigné me répondre. Je viens d’un village et mon père, agent immobilier, n’est pas du milieu. C’était vraiment de la persévérance. J’étais à deux doigts de me dire : Ça ne fonctionne pas, ce n’est pas pour moi, (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Meghan Markle et le prince Harry : cette adorable confidence sur leur mariage
Donald Trump : son dernier (gros) caprice avant de quitter la Maison-Blanche
PHOTO Salma Hayek célèbre la fin de 2020 en bikini et rend fous les internautes
Bruno Masure revient sur son coming out bisexuel : cette animatrice à laquelle il ne pardonne pas
VIDEO Tous en cuisine : cette question de Cyril Lignac qui a vexé le compagnon de Malika Ménard