"Ici tout commence" : Un comédien de "Emily in Paris" rejoint le feuilleton de TF1

Un nouveau venu dans la famille d'"Ici tout commence" sur TF1. Ce vendredi, le comédien Kévin Dias fera ses premiers pas sur le plateau du feuilleton à succès de TF1, dans le sud de la France. Visage familier des téléspectateurs de la chaîne, le jeune trentenaire est connu pour le rôle d'Alex dans la série maison "Sam", portée par Natacha Lindinger. Il a également été un des éphémères candidats de la télé-réalité "Carré Viiip" en 2011. Mais, surtout, en fin d'année dernière, les abonnés de Netflix l'ont découvert dans une autre série à succès : "Emily in Paris", où il prête ses traits à Benoît, personnage proche de Mindy (Ashley Park), la meilleure amie de l'héroïne qui a adopté l'art de vivre à la française.

Un livreur pour la "Table des Rivière"

Dans "Ici tout commence", Kévin Dias incarnera Tony, décrit par le communiqué de la chaîne comme "quelqu'un de positif et drôle, qui profite à fond de la vie". Tony va proposer ses services en tant que livreur à la "Table des Rivière", un des rares décors de la série à être situé hors de l'institut Auguste Armand, l'arène principale. Ce nouveau personnage va se lier d'amitié avec Gaëtan Rivière (Terence Telle) et comportera sa part de secrets puisque TF1 souligne qu'il ne va pas arriver là par hasard : "En réalité, il cherche à renouer avec une personne qui vit à l'Institut".

A l'antenne, l'arrivée de Kévin Dias aura lieu à la mi-juin. En moyenne, depuis la rentrée, "Ici tout commence"...

Lire la suite


À lire aussi

"Ici tout commence" : Un comédien historique de "Plus belle la vie" rejoint le feuilleton de TF1
"Ici tout commence" : Une comédienne historique quitte à son tour le feuilleton de TF1
"Plus belle la vie" : Une influenceuse rejoint le feuilleton de France 3

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles