"Commando de la fac de droit" de Montpellier : bande de "pieds nickelés" et actes "gravissimes"

·1 min de lecture

Ce 21 mai, au dernier jour du procès du " commando de la fac de droit " de Montpellier, qui avait violemment expulsé des étudiants grévistes dans la nuit du 22 au 23 mars 2018, le procureur de République Fabrice Belargent a requis des peines allant d'un an à 18 mois de prison avec sursis pour les protagonistes mis en cause. Verdict le 2 juillet...

Alors que le procès du " commando de la fac de droit " touche à sa fin, il révèle un patchwork de profils qu'a priori tout oppose.Pour mémoire, le 22 mars, un groupe d'étudiants venus d'une université voisine décide d'occuper un amphithéâtre de la faculté de droit de Montpellier pour protester contre la loi ORE, renforçant la sélection à l'entrée en master. La journée avait été émaillée par plusieurs altercations, et malgré les sollicitations de la hiérarchie, le préfet refuse le recours à la force publique. En début de soirée, un enseignant d'histoire est blessé. Peu après, les étudiants grévistes immortalisent une incroyable scène lors de laquelle ils brandissent des tampons faussement usagés au nez du doyen Philippe Pétel pour contester la fermeture des toilettes...Tout dérapeLa situation finit néanmoins par se calmer, avant que tout ne dérape à nouveau avec l'arrivée du fameux commando. A 23 h 30, une dizaine d'hommes encagoulés pénètre à l'intérieur de la fac avec l'aide du doyen et d'un enseignant. L'instant est court, mais d'une incroyable violence. En cinq minutes seulement, le groupe, dont tous les membres...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Nordahl Lelandais condamné à 20 ans de réclusion pour le meurtre d'Arthur Noyer

Conflit israelo-palestinien : au moins 20 morts, dont neuf enfants

Plus de 90% des journalistes de "20 Minutes" en grève, opposés aux suppressions de postes

Motion de défiance contre la direction de 20 Minutes : "On va droit dans le mur"

20 départements sous "surveillance renforcée", pas de mesures immédiates : les annonces de Castex

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles