Le commandant du USS Roosevelt, viré pour avoir alerté sur le Covid-19, acclamé par son équipage

Le HuffPost avec AFP
Brett Crozier, au Japon, en 2018.

ÉTATS-UNIS - Le commandant du porte-avion nucléaire américain USS Theodore Roosevelt, en proie à une épidémie galopante de Covid-19, a été acclamé par ses troupes à son départ, comme le montrent plusieurs vidéos postées ce vendredi 3 avril sur les réseaux sociaux.

On y voit le capitaine de vaisseau Brett Crozier, démis de ses fonctions jeudi après que sa lettre d’alarme à l’US Navy a fuité dans la presse, quitter le navire en passant au milieu de centaines de marins qui lui font une haie d’honneur sur le pont du porte-avion.

Il traverse la foule alors que ses troupes s’écartent, silencieusement, faisant un salut militaire au commandant de bord (“Captain” en anglais) alors qu’il s’approche. Dès qu’il s’engage sur la passerelle, on entend les marins l’acclamer -“Cap-tain Crozier! Cap-tain Cro-zier!”- en applaudissant en rythme.

En bas de la passerelle, le commandant du porte-avion salue l’équipage d’un geste de la main avant de s’engouffrer dans la voiture qui l’attend, comme on peut le voir dans les vidéos ci-dessous.

“Regardez cette vidéo du départ du capitaine Crozier, commandant du porte-avions USS Roosevelt, qui a été licencié hier pour avoir sonné l’alarme afin de protéger ses marins. Tout ce qu’il faut savoir sur le type de leader qu’est cet homme.”

“Le départ du capitaine Brett Crozier, qui a été relevé de ses fonctions après avoir sonné l’alarme sur la propagation du coronavirus à bord de l’USS Theodore Roosevelt”

Une lettre de quatre...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post