Le commandant Thomas Pesquet a dû gérer l’inattendu à bord de l'ISS

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

ESPACE - De retour après sa seconde mission spatiale, Thomas Pesquet a donné une conférence de presse vendredi 12 novembre au Centre européen des astronautes de Cologne, en Allemagne. Ce second voyage à bord de la Station spatiale internationale a duré six mois. Une période durant laquelle il a pu expérimenter le rôle de commandant, comme il l’explique dans la vidéo ci-dessus.

S’il assure que la mission s’est bien déroulée, il y a eu deux petits moments inattendus qui ont su mettre à l’épreuve l’astronaute français. Le premier a été d’accueillir l’équipe d’un film russe. Un cosmonaute professionnel, une actrice et un réalisateur qui ont vécu à leurs côtés pendant une dizaine de jours. “On ne savait pas tellement à quoi s’attendre. Est-ce que ça allait gêner notre travail?” Tout s’est finalement bien passé.

Mais le second imprévu à gérer était un poil plus stressant. “On a perdu le contrôle d’orientation de la station. Il a fallu répondre de manière rapide”, précise Thomas Pesquet. Le rôle du commandant était alors de faire en sorte que l’ensemble de l’équipage soit en harmonie et à l’écoute pour rétablir la trajectoire. Encore une fois, tout s’est bien terminé.

À voir également sur Le HuffPost: Les remplaçants de Thomas Pesquet sont enfin partis vers l’ISS

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI:

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles