Commémoration des attentats du 13-Novembre : "Même si on le regrette, on comprend totalement" l'absence des victimes et des familles

franceinfo
·1 min de lecture

"Je regrette infiniment" que les commémorations des attentats du 13-Novembre 2015 se fassent sans certaines victimes ou proches de victimes à cause de la situation sanitaire, mais "je comprends tout à fait", a expliqué sur franceinfo vendredi 13 novembre Artur Dénouveaux, président de l'association de victimes Life for Paris. "Le 13 novembre, ce qui avait été visé, c'était le match de foot, les terrasses, le concert, toutes les choses que la pandémie nous empêche de faire aussi. Et ça, c'est très difficile".

franceinfo : Alors que l'on commémore ces attaques aujourd'hui, comment allez-vous ?

Artur Dénouveaux : Si vous me posez la question ce matin, je vais vous dire que c'est une journée très particulière et que je suis un peu déboussolé, comme chaque année, à faire le bilan de cinq années écoulées. Si la question est plus globale, évidemment, en cinq ans, les choses se sont beaucoup améliorées. Le temps fait son œuvre. La reconstruction à travers l'association Life for Paris et le parcours de résilience qu'on a en commun tous ensemble fait son œuvre aussi. Je vais mieux que l'année précédente. Je vais évidemment mieux qu'il y a quatre ans et 364 jours.

En pleine pandémie, les commémorations sont restreintes aux représentants d'association et aux élus. D'autres rescapés ou (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi