Les commissions gouvernementales plus nombreuses et plus chères. Provisoirement ?

La chasse aux “comités Théodule” a un peu de plomb dans l’aile. En mai dernier devant l’Assemblée nationale, Edouard Philippe s’était engagé à passer au peigne fin la liste des opérateurs de l’Etat et des comités de concertation rattachés au gouvernement pour “vérifier que tous ces organismes, surtout ceux qui sont de petite taille, sont toujours justifiés". Objectif : faire des économies en taillant dans le gras d’une liste de plus de 1.200 “agences” satellites de l’Etat, dont le détail avait notamment fait l’objet d’un rapport de l’Inspection des finances en 2010. La récente publication d’un jaune budgétaire annexé au projet de lois de finances 2020 révèle que Matignon n’est pas au bout de ses peines. Après avoir supprimé 19 entités en 2017, le gouvernement en a encore fait disparaître 18 autres l’année suivante. Problème, l’effectif total a progressé de 387 à 394 entités sur un an, comme on peut le constater à la lecture du PLF 2019. En cause, la création de commissions supplémentaires.

Contacté par Capital, le cabinet du Premier ministre rappelle que “84 suppressions ou fusions supplémentaires ont d’ores et déjà été identifiées" et devraient intervenir dans les prochains mois. Mais en attendant ce grand coup de balai, les chiffres sont têtus : non seulement les "comités Théodule" sont - temporairement - plus nombreux mais selon nos calculs - confirmés par Matignon - ils coûtent aussi plus cher aux comptes publics. En additionnant les crédits de fonctionnement accordés aux 394 entités listées dans le PLF 2020, on atteint un montant total de 26,2 millions d’euros. Lors de l’édition précédente du PLF, les dépenses consacrées aux commissions s’étaient élevées à 22,3 millions d’euros. La facture est donc provisoirement en augmentation de 17% sur un an, ce qui cadre mal avec les objectifs annoncés par Edouard Philippe.

Matignon évoque des "effets de périmètre"

D’où vient cette augmentation ? La création de nouvelles instances (commission de labellisation du label diversité,

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Arrêts maladie : les parents de familles nombreuses pourraient ne plus être avantagés par la Sécu
Le palmarès des produits les plus contrefaits en Europe
Les fausses annonces immobilières n'ont jamais été aussi nombreuses
Gaspillage alimentaire : les cantines n'auront plus le droit de détruire les aliments non périmés
Les Français dans le top 10 des plus riches au monde