"Nous combattons ceux qui pensent que la religion peut faire de la politique", assure Darmanin