Publicité

Combats dans l’est de la RDC: «Dans tout le Masisi, la famine s'installe», dit un responsable local

Dans l’Est de la RDC, les combats se sont intensifiés entre les rebelles du M23 et l’armée congolaise, soutenue par les milices Wazalendo. Combats qui impactent le territoire de Masisi, dans la province du Nord-Kivu : près de 700 000 personnes y ont été déplacées par les affrontements. « Le problème persiste de l'accès aux denrées alimentaires sur tous les produits de première nécessité provenant de Goma », alerte un responsable local de la société civile.

En République démocratique du Congo (RDC), les combats se sont intensifiés ces derniers jours dans la province du Nord-Kivu, dans l’est du pays. Combats entre les rebelles du M23 et l’armée congolaise, soutenue par les milices Wazalendo.

Cette flambée de violence autour de la ville de Saké – à une trentaine de kilomètres de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu – et dans le territoire du Masisi a provoqué d’importants déplacements de populations. Selon les acteurs humanitaires, plus de 135 000 personnes se sont déplacées vers la ville de Goma.

« Tout le monde a fui dans les villages »

À lire aussiRDC: la situation sécuritaire à l'est du pays est de plus en plus inquiétante, alerte MSF


Lire la suite sur RFI