Le comédien Djedje Apali est mort, son corps "formellement" identifié

J.L.
·1 min de lecture
Djedje Apali - Allociné
Djedje Apali - Allociné

Le comédien Djedje Apali, que la police recherchait pour disparition inquiétante, s'est "selon toute hypothèse" suicidé en juillet 2019, a indiqué vendredi le parquet de Reims après que de récentes comparaisons dentaires ont permis d'identifier "formellement" le corps.

Selon un communiqué du parquet, le commissariat de Reims a été informé le 13 juillet 2020 de la disparition du comédien, né en 1975 et connu notamment pour son rôle dans le Gang des Antillais de Jean-Claude Barny en 2016. Selon sa mère, l'acteur, demeurant à Reims, n'avait plus donné de nouvelles depuis décembre 2019.

Ni l'enquête pour disparition inquiétante, ni l'appel à témoins n'ont permis de le retrouver, "malgré de nombreuses investigations (téléphone, perquisition, comptes bancaires..)", a relevé le parquet.

L'enquête se poursuit en recherche des causes de la mort

Mais les enquêteurs ont retrouvé, "par recoupement", "un dossier de mort violente qui avait eu lieu en gare de Bezannes (Marne), le 12 juillet 2019, où une personne s'était manifestement jetée sous un train et n'avait pu être depuis lors identifiée."

"Une expertise odontologique a été pratiquée il y a quelques jours qui, après comparaison entre le dossier dentaire de M. Apali et les constatations dentaires faites sur le cadavre en juillet 2019, a permis formellement à l'expert d'indiquer que le corps retrouvé était bien celui de M. Djedje Apali", poursuit le parquet.

L'enquête se poursuit en recherche des causes de la mort, "notamment pour procéder aux ultimes vérifications formelles permettant de confirmer les circonstances (de son) décès, selon toute hypothèse par suicide".

Article original publié sur BFMTV.com