La comète la plus brillante de l'année se rapproche de la Terre : comment l'observer ?

·2 min de lecture

C/2021 A1 (Leonard), ou pour faire plus simple, la comète Leonard, s’annonce comme très prometteuse pour une visibilité à l’œil nu dans les tout prochains jours et semaines. Venue de confins du Système solaire, à plus de 3.500 fois la distance entre la Terre et le Soleil à l’aphélie, l’astre est à présent en visite dans les parages des planètes rocheuses, en particulier des deux jumelles : la Terre et Vénus.

Le 13 décembre prochain, C/2021 A1 passera au plus près de notre Planète, à 35 millions de kilomètres, ce qui reste éloigné. Six jours plus tard, le 18-19 décembre, ce sera au tour de Vénus de l’accueillir dans son voisinage, et cette fois on peut parler presque d’effleurement car elle passera à seulement 4 millions de kilomètres de sa surface ! On n’ose imaginer le spectacle qui sera vu de là-bas.

Ensuite, la comète poursuivra son chemin jusqu’au périhélie, le point de son orbite le plus proche du Soleil. Ce sera le 3 janvier 2022, pile un an après sa découverte par l’astronome Gregory J. Leonard – qui lui a naturellement donné son nom – à l’observatoire du mont Lemmon. C/2021 A1 passera alors à quelque 92 millions de kilomètres de notre Étoile (soit 60 % de la distance moyenne Terre-Soleil), ce qui est beaucoup, et réduit les risques de sa désintégration complète. Quoique, selon le degré de cohésion de son noyau de glace et de poussière, le risque est toujours grand qu’il se disloque au cours de son voyage dans la région la plus chaude du Système...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles