Coluche "tombé dans la défonce" : terrible témoignage d'un grand ami...

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Il y a des amitiés qui marquent une vie. Dans les années 1970, le destin réunissait deux hommes : Coluche choisissait Gérard Lanvin pour jouer dans son film Vous n'aurez pas l'Alsace et la Lorraine... pour ne plus jamais le quitter. Ou presque. A la suite de cette collaboration, le comédien s'installait carrément chez son collègue et son épouse, Véronique Colucci, pour continuer le travail, conduire, faire le tour du pays, écrire des sketch. Une expérience "magnifique" qu'il a accepté d'évoquer avec Nathalie Lévy sur le plateau de l'émission En Aparté, le lundi 4 avril 2022, sur Canal+.

On vivait tous ensemble dans cette maison de la rue Gazan

"Avec Michel c'était très fort, il y avait plus que de l'amitié, a expliqué Gérard Lanvin. On était comme deux frères, quoi. J'ai vu Marius naître [le second fils de Coluche, NDLR.]. Avec Véronique, on vivait tous ensemble dans cette maison de la rue Gazan. J'ai connu de grands moments, dans cette maison. J'ouvrais la porte à Mick Jagger, ou à Jack Nicholson. J'ai bien connu Wolinski, Reiser et Choron. Aujourd'hui, c'est déprimant de ne plus avoir ces amis-là..." Cette collocation artistique a finalement pris fin au bout de sept ans, Gérard Lanvin fuyant les terribles addictions de Coluche.

Ce n'était plus mon histoire

"J'ai dû partir...

Lire la suite


À lire aussi

Delphine Jubillar - "Il continuait à faire comme si elle était là" : le témoignage étonnant d'un ami de Cédric
Kate Beckinsale révèle avoir fait une fausse couche : terrible témoignage
Laeticia Hallyday malade : le diagnostic tombe, un traitement lourd à vie...

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles