Colombie: sept policiers tués dans un attentat, le plus grave depuis l'investiture de Gustavo Petro

Sept policiers ont été tués vendredi 2 septembre dans un attentat à San Luis, dans le département de Huila, dans le sud-ouest du pays. Les policiers ont été tués dans un « attentat à l'explosif », a annoncé le président Gustavo Petro, qui veut mettre en place depuis sa récente prise de fonctions une politique de « paix totale ».

Le chef de l'Etat avait dans un premier temps annoncé huit victimes mais le bilan final de la police a été révisé à sept morts. Selon la porte-parole de la police, des explosifs ont été utilisés et les policiers ont été tués par des « tirs d'armes à feu ». Selon la presse locale, les policiers blessés ont été achevés par leurs agresseurs.

Les autorités n'ont encore donné aucune information sur les auteurs de ces actes. Selon le bureau du procureur, les policiers revenaient à leur caserne à San Luis, situé dans une zone rurale et difficile d'accès, lorsqu'ils sont tombés dans une « embuscade ». Les autorités signalent aussi que dans cette région sévissent plusieurs groupes dissidents de l'ex-guérilla des Farc.

Constatant aussi l'échec de la politique antidrogue menée par ses prédécesseurs, Gustavo Petro a annoncé le 24 août dernier une nouvelle approche de la lutte contre le trafic de narcotiques. Il a déclaré vouloir engager des négociations avec la guérilla de l'ELN - les mandats d'arrêt qui pesaient contre les négociateurs de cette guérilla ont été suspendus- et avec les nombreux groupes de narcotrafiquants et paramilitaires qui sévissent dans le pays.


Lire la suite sur RFI