Colombie: Quatre morts à Cali, un mois après le début des manifestations

·1 min de lecture
COLOMBIE: QUATRE MORTS À CALI, UN MOIS APRÈS LE DÉBUT DES MANIFESTATIONS

BOGOTA (Reuters) - Quatre personnes sont mortes vendredi à Cali, troisième ville de Colombie, alors que des dizaines de milliers de manifestants ont marqué un mois de manifestations à travers le pays et que les négociations entre le gouvernement et le comité national de grève sont au point mort.

À Cali, qui est devenu l'épicentre des manifestations nationales, le maire Jorge Ospina a confirmé trois des décès, tandis que les médias locaux ont fait état du quatrième. Dans le reste du pays, les manifestations étaient pour la plupart pacifiques, bien que des affrontements entre la police et les manifestants aient été signalés dans certaines régions, notamment dans la municipalité de Madrid, près de Bogota.

"Il doit y avoir un dialogue entre ceux qui appellent à la grève, le gouvernement national et l'ensemble de la société. S'il n'y a pas de dialogue, la spirale de la violence se poursuivra et, malheureusement, d'autres personnes pourraient mourir", a déclaré Jorge Ospina.

La violence a marqué les manifestations au cours des quatre dernières semaines.

Le gouvernement a jusqu'à présent confirmé que 17 décès de civils étaient directement liés aux manifestations, tandis que les groupes de défense des droits de l'homme affirment que des dizaines d'autres civils ont été tués par les forces de sécurité. Deux policiers auraient également été tués au cours des manifestations.

Les manifestations ont commencé fin avril avec le rejet d'un projet de réforme fiscale et ont mené à la démission de l'ancien ministre des finances Alberto Carrasquilla.

(Oliver Griffin and Nelson Bocanegra; version française Camille Raynaud)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles