Colombie: vers une nouvelle ère des relations avec Washington?

Après l'élection historique de Gustavo Petro, le premier président de gauche en Colombie, l'un des premiers à féliciter le nouveau chef d'État fraîchement élu était le secrétaire d'État américain. Mais cela pourrait être la fin d'une ère de relations privilégiées entre les deux pays américains avec l'arrivée du président de gauche.

Ces dernières décennies, la Colombie était de loin le plus important partenaire des États-Unis en Amérique latine. La lutte contre le narcotrafic, l'immigration clandestine, et plus récemment l'opposition au régime socialiste au Venezuela... Washington a toujours pu compter sur la loyauté infaillible de Bogotá.

Mais dans les mois à venir, ce partenariat stratégique de premier plan pourrait prendre coup. Le président élu ne veut pas s'interdire de « repenser », certains principes fondamentaux de la coopération bilatérale entre la Colombie et les États-Unis.

À commencer par la lutte contre le narcotrafic. Dans le cadre du Plan Colombia, les États-Unis ont investi depuis le début des années 2 000 milliards de dollars. Pourtant, les cultures illicites se sont multipliées sur le sol colombien. C'est un échec, constate Gustavo Petro qui va tenter une nouvelle approche : une légalisation partielle de la drogue et des alternatives agricoles pour les zones rurales.

Une main tendue à Washington sur l'écologie


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles