Colombie: l’ONU demande une enquête après la mort atroce de deux jeunes Vénézuéliens

·2 min de lecture

C’est la consternation en Colombie après la mort de deux jeunes garçons, tués dans le nord-est du pays à la frontière avec le Venezuela après avoir été surpris en train de voler dans un magasin. L’identité des deux adolescents de nationalité vénézuélienne n’a pas été révélée. Selon les autorités colombiennes, ils avaient 12 et 18 ans. L'ONU a demandé l'ouverture d'une enquête.

Avec notre correspondante à Bogota, Marie-Ève Detoeuf

La vidéo, devenue virale, montre deux adolescents menus, presque des enfants, tête baissée dans un magasin. Ils ont les poignets liés par un ruban adhésif. Un homme les réprimande. Puis, on voit la photo : le corps de deux gamins gisant, l’un dans l’herbe, l’autre dans un bain de sang au bord d'une route de campagne. Ils ont été tués à bout portant. Un carton avec le mot « voleur » a été posé sur le cadavre du plus jeune.

Pas d'intervention de la police

Interrogés par la presse locale, des témoins de la scène dans le magasin affirment que la police, prévenue, ne s’est pas déplacée et que des hommes armés ont embarqué les garçons. Plusieurs bandes criminelles liées au trafic de drogue font régner la terreur dans cette région frontière, en toute impunité.

Tous les défenseurs des droits de l’homme du pays et plusieurs personnalités politiques ont condamné lundi le crime atroce. Après l'ONU, c'est le gouvernement vénézuélien qui a demandé une enquête. Les autorités colombiennes offrent maintenant 100 millions de pesos, un peu plus de 20 000 euros, pour la capture des assassins. Elle semble très improbable.

Des milliers de Vénézuéliens ont trouvé refuge en Colombie, fuyant tantôt les opérations militaires lancées début mars par l’armée vénézuélienne contre les groupes armés colombiens, tantôt la misère.

À lire aussi : Le Venezuela rouvre ses frontières terrestres avec la Colombie

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles