Dans un Colombey confiné, Macron célèbre les 50 ans de la mort de de Gaulle

·1 min de lecture

Le 50e anniversaire de la mort du général de Gaulle a été célébré lundi dans une grande sobriété par Emmanuel Macron à Colombey-les-deux-Eglises (Haute-Marne), où les admirateurs de l'ancien président n'ont pu se rassembler à cause de l'épidémie de Covid-19. Sous un beau soleil automnal, le chef de l'Etat a respecté toutes les étapes du "pèlerinage" de Colombey : la visite à la Boisserie, la résidence de la famille de Gaulle, le dépôt de gerbe sur la tombe du général et la cérémonie militaire au pied de l'immense Croix de Lorraine qui domine les vignes et les champs environnants.

Aucun habitant n'a assisté aux cérémonies

Emmanuel Macron, accompagné de son épouse Brigitte, n'a pas prononcé de discours et ne s'est pas exprimé. Avant son arrivée, il avait envoyé un tweet d'hommage à son plus illustre prédécesseur, décédé le 9 novembre 1970, quelques jours avant son 80e anniversaire. "Résilience et volonté. Cet esprit fut incarné par Charles de Gaulle, engagé pour la France dans les moments de douleurs comme dans ceux de gloires. Cet esprit est un héritage, celui de la France", y déclare-t-il. Dans la vidéo intégrée au tweet, Emmanuel Macron souligne en voix off que de Gaulle avait une "confiance inébranlable dans le destin de la France", "nous dit que la France est forte quand elle se tient unie", et a incarné "cette force d'agir, cet esprit français".

Aucun habitant du petit village n'a assisté aux cérémonies, à l'exception du maire et de quelques élus. Les boutiques de souveni...


Lire la suite sur Europe1