Colombes: avec 37 soirées recensées depuis novembre, les riverains d’un Airbnb sont à bout

1 / 2

Colombes: avec 37 soirées recensées depuis novembre, les riverains d’un Airbnb sont à bout

Depuis le mois de novembre, ils ont compté 37 soirées. A Colombes, ces habitants ne sont pas riverains d'une salle des fêtes mais d'un loft, proposé à la location sur Airbnb. S'il est autant plébiscité par les fêtards, c'est notamment parce que l'annonce mise en ligne mentionne explicitement la possibilité d'organiser "fêtes et événements" dans ce logement. 

"Quand on fait une recherche par mot-clé et qu'on cherche des fêtes, il y n'y a pas beaucoup de bien qui le proposent aussi clairement que celui-ci et typiquement, chaque location donne lieu à des fêtes", explique un voisin qui souhaite garder l'anonymat. 

Chaque week-end, ce sont donc plus d'une vingtaine de personnes qui défilent à chaque fois dans la cour de cette copropriété et autant de personnes qui ont accès aux parties communes de l'immeuble. Des allers et venues qui inquiètent les voisins. 

"C'est de l'insécurité parce que les gens sont violents, se battent entre eux. Quand on veut leur parler, évidemment ils sont agressifs avec nous donc c'est une insécurité au quotidien et potentielle à l'avenir, dès lors qu'ils ont le code et qu'ils peuvent accéder à l'immeuble", poursuit ce voisin. 

Recours auprès d'Airbnb

N'ayant pas trouvé de compromis avec le propriétaire, les habitants de l'immeuble ont décidé de contacter Airbnb et réclamé que la plateforme prenne des mesures. La réponse d'Airbnb n'a pas vraiment répondu à leurs attentes.

"Nous avons partagé...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi