Pakistan: Une collision entre deux trains fait au moins 36 morts

·3 min de lecture
UNE COLLISION DE DEUX TRAINS AU PAKISTAN FAIT AU MOINS 30 MORTS

par Gibran, Naiyyar, Peshimam, Mubasher et Bukhari

ISLAMABAD (Reuters) - Un accident de train au Pakistan a fait au moins 36 morts lundi, selon des responsables gouvernementaux, mettant à nouveau en lumière la vétusté d'un réseau ferroviaire vieux de plus de 165 ans.

L'accident s'est produit dans le district Ghotki, dans la province de Sindh. Un train a percuté les wagons d'un autre train qui avait déraillé.

Selon un porte-parole des chemins de fer pakistanais, plusieurs wagons du premier train sont tombés sur la voie adjacente après le déraillement. Le second train, venant de l'autre direction, les a alors percutés.

Plus de 100 personnes ont été blessées, a-t-il déclaré à Reuters.

Le bilan risque de s'alourdir alors que les sauveteurs s'efforcent d'atteindre les personnes piégées dans les compartiments éventrés qui jonchent la voie ferrée.

Un officier de police, Umar Tufail, a indiqué que ses hommes pouvaient voir quatre autres corps coincés dans les décombres.

"Nous n'avons pas pu les sortir pour l'instant, mais une opération est en cours pour cela", a-t-il déclaré aux journalistes sur le site. "Nous avons sauvé trois autres personnes, elles sont blessées", a-t-il ajouté.

Un passager blessé, qui voyageait dans le train qui a déraillé, a raconté comment une catastrophe en a entraîné une autre.

"Nous avons eu l'impression d'avoir été jetés", a déclaré l'homme, qui avait la tête bandée, à un journaliste de télévision depuis l'hôpital, en parlant du déraillement initial de son train.

"Le deuxième train a ensuite percuté le nôtre, ce qui a causé davantage de dégâts", a-t-il ajouté.

UN ACCIDENT "HORRIBLE"

Dans un premier rapport, Pakistan Railways explique que "le conducteur a essayé d'appliquer les freins d'urgence mais la locomotive a heurté les wagons".

Khalid Latif, un responsable des chemins de fer, a confié à Geo News TV que la voie avait des problèmes sur plusieurs tronçons et que les wagons étaient âgés pour certains de 40 ans.

"J'ai dit plusieurs fois aux hauts responsables : 'Faites quelque chose'", a-t-il ajouté.

Le Premier ministre Imran Khan a déclaré sur Twitter être choqué par cet accident "horrible" et indiqué avoir ordonné une enquête approfondie sur la sécurité ferroviaire.

Les accidents sur ce réseau vétuste sont fréquents.

En 2005, dans le même district, environ 130 personnes ont été tuées lorsqu'un train de passagers bondé a percuté un autre train dans une gare et qu'un troisième train a heurté l'épave.

Depuis des années, les gouvernements successifs tentent d'obtenir des fonds pour moderniser le réseau. Récemment, les responsables pakistanais ont espéré que la Chine pourrait aider à financer les travaux dans le cadre de son initiative "une Ceinture et une Route", qui vise à créer une nouvelle route de la soie.

"C'est très malheureux", a déclaré le ministre de l'Information, Fawad Chaudhry, au sujet de l'accident. "Notre système ferroviaire a depuis longtemps besoin d'une révision".

(Asif Shahzad à Islamabad, Mubasher Bukhari à Lahore, Kanishka Singh à Bengalore, version française Jean Terzian et Hayat Gazzane, édité par Blandine Hénault)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles