Colliers d’ambre : dangereux et inefficaces pour soulager les poussées dentaires

Thibert, Cécile
Pour être conformes à la norme de sécurité, les colliers ne doivent pas résister à une force de traction supérieure à 2,5 kilos et ils ne doivent pas libérer de petits éléments susceptibles d’être avalés dans le cas où le cordon cède. / 3642229/Patrick Hemdé - stock.adobe.com

Les prétendues vertus thérapeutiques de ces bijoux ne sont pas fondées. Pire : faire porter un collier d’ambre en permanence à un enfant lui fait courir un risque de strangulation ou d’étouffement.

Ils calmeraient les douleurs dentaires, faciliteraient l’endormissement, et renforceraient le système immunitaire... Depuis des générations, les vertus des colliers d’ambre se transmettent de bouche-à-oreille entre parents ou amis. Pas étonnant qu’aujourd’hui encore, cet accessoire séduise des parents souvent impuissants face aux souffrances de leur nourrisson qui commence à «faire ses dents». Après tout, pourquoi ne pas se laisser tenter par cette solution naturelle et alternative à bas coût? Mais à y regarder de plus près, les bénéfices pour le bébé semblent en réalité bien inférieurs aux risques.

Le mythe des colliers d’ambre est une tradition populaire ancienne. Jusqu’à la fin du 19e siècle, les poussées dentaires étaient considérées comme la cause de nombreux symptômes tels que la fièvre, la diarrhée ou encore les convulsions, dont l’issue pouvait être fatale. «À cette époque, les moyens limités de la médecine et une mortalité infantile élevée expliquaient le recours à des pratiques religieuses ou ésotériques, notamment le port de colliers de dentition», expliquaient des médecins du CHU de Toulouse et du CH de Montauban dans une étude publiée en 2012. Mais «les progrès de la science, de la médecine, de l’anatomie et de la pharmacopée n’ont cependant pas fait oublier un certain nombre de croyances et de craintes populaires encore bien ancrées chez les parents», constataient alors les médecins.

» LIRE AUSSI - Nourrissons: attention aux colliers d’ambre

Pas de preuve scientifique

L’ambre est une résine sécrétée par une espèce de pin qui a aujourd’hui disparu. On va aujourd’hui le chercher dans les fonds de la Mer Baltique. Son action sur la santé aurait plusieurs explications. Un site internet nous apprend par exemple que l’ambre jaune «se magnétise au contact de la (...) Lire la suite sur Figaro.fr

Est-il encore utile d’avoir des dents de sagesse? 
Pouce, tétine: «Pas après 3 ans» 
Orthodontie: halte au pouce et à la tétine 
Inscrivez-vous à la newsletter du Figaro Santé