Collégienne tuée à Argenteuil : les deux suspects déférés pour assassinat

Source AFP
·1 min de lecture
« Il s'agit manifestement d'un différend entre les deux filles autour du même jeune homme », a déclaré mardi soir une source proche de l'enquête, en déplorant une « sordide histoire entre collégiens ».

Deux adolescents de 15 ans sont soupçonnés d’avoir tué une camarade de 14 ans. Le corps de la victime avait été repêché dans la Seine.

Les deux collégiens du Val-d'Oise soupçonnés d'avoir tué leur camarade de classe, battue et repêchée lundi 8 mars 2021 dans la Seine à Argenteuil, ont été déférés pour assassinat, a indiqué le procureur de Pontoise lors d'une conférence de presse, mercredi 10 mars 2021.

Les adolescents faisaient l'objet d'une procédure disciplinaire pour harcèlement de la victime, a rapporté, mercredi, leur établissement scolaire. Les enquêteurs tentent d'éclaircir l'enchaînement qui a mené à la mort de l'adolescente de 14 ans, violemment battue et jetée à la Seine sous le viaduc de l'autoroute A15. Deux de ses camarades d'une troisième préparant à la voie professionnelle, un garçon et une fille, en couple et âgés de 15 ans, ont été interpellés dans la nuit de lundi à mardi.

Les deux suspects ont été arrêtés après un signalement à la police de la mère du garçon. Son fils venait de lui confesser avoir frappé la jeune fille et lui avait dit qu'elle était tombée dans le fleuve. Les policiers ont découvert le corps contusionné dans l'eau quelques heures plus tard. Dans un communiqué transmis mercredi à l'Agence France-Presse, le lycée professionnel privé Cognacq-Jay d'Argenteuil a évoqué une « situation de tension entre ces trois élèves, suite au piratage du téléphone de la victime et à la diffusion de photos à caractère compromettant par ses deux camarades ».

« Sordide histoire entre collégiens »

Ces faits ont amené l'établissement à ouvrir une procédure disciplinaire début févri [...] Lire la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :