Collégienne morte noyée à Argenteuil : ce qu'il faut retenir de la conférence de presse du procureur de Pontoise

franceinfo avec AFP
·1 min de lecture

Deux collégiens du Val-d'Oise ont été présentés à un juge "pour des faits d'assassinat", mercredi 10 mars, deux jours après la mort d'une camarade de classe retrouvée noyée dans la Seine à Argenteuil, a annoncé le procureur de la République de Pontoise. Le parquet a requis une mise en examen avec mandat de dépôt à l'encontre du couple de suspects, âgés de 15 ans, qui encourent au maximum 20 ans de prison. Voici ce qu'il faut retenir de la conférence de presse d'Eric Corbaux.

>> Suivez les dernières informations sur l'affaire dans notre direct

La victime a été attirée dans un guet-apens

Lundi après-midi, comme convenu au cours du week-end, la victime, Alisha, 14 ans, a retrouvé sa camarade de classe sur le quai Saint-Denis, à l'ombre du viaduc de l'autoroute A15, sur un chemin de terre à l'écart des habitations. Après quelques minutes, le suspect, "dissimulé derrière un pilier", se serait approché et aurait asséné plusieurs coups de pied et de poing à Alisha. Cette dernière, tombée au sol dès le début sous l'effet d'une "balayette", a été frappée "au dos et à la tête", selon le magistrat. "Consciente", elle "gémissait, les yeux ouverts".

La suspecte n'aurait pas pris part à l'agression mais elle aurait aidé son petit ami à attraper la victime "pour la jeter dans la Seine en contrebas du quai (...) en béton, qui descend droit dans l'eau". Alisha a fait une chute "de 4 ou 5 mètres" dans la Seine, qui avait une hauteur d'eau d'un mètre à cet endroit, a précisé le procureur.

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi