Dans un collège près d'Amiens, Ndiaye assure que «la rentrée se passe dans de bonnes conditions»

Une première rentrée pour Pap Ndiaye sans fausse note. Le ministre de l'Éducation nationale était au côté de la Première ministre Élisabeth Borne ce jeudi pour assister à une rentrée scolaire dans le collège d'Airaines, près d'Amiens dans la Somme. "Les remontées que nous avons de la part des différents rectorats nous laissent penser que la rentrée se passe dans de bonnes conditions", affirme-t-il au micro d'Europe 1.

>> Retrouvez Punchline en replay et en podcast ici 

"Cela ne signifie pas que tous les problèmes soient réglés", tempère-t-il, "il y a des difficultés ici et là, dans certaines disciplines ou dans certaines académies."

3.000 enseignants contractuels recrutés au dernier moment

Le ministre de l'Éducation se montre optimiste : "À cette heure-là, je peux vous dire que les choses se passent comme prévu car nous étions très confiants sur la mobilisation de l'ensemble des personnels". Pour lui, cela donne au ministère "de l'élan" pour toute l'année scolaire, "dans le cadre des réformes et du travail que nous avons annoncé".

>> LIRE AUSSIProfesseurs contractuels recrutés à la hâte : l'incompréhension des enseignants et des parents

Pour pallier la pénurie d'enseignants, l'Éducation nationale a recruté des contractuels - 3.000 selon Pap Ndiaye - formés en quelques jours avant de se retrouver face à une classe. "0,3% du total des enseignants sont de nouveaux contractuels. Ce n'est pas simple, bien entendu, d'entrer dans le métier quand on a quelques jours...


Lire la suite sur Europe1