Collège de France : leçon inaugurale de François-Xavier Fauvelle pour la première chaire permanente dédiée à l'Afrique

Laurent Ribadeau Dumas

Longtemps négligée, sinon niée, l'histoire ancienne de l'Afrique a résonné haut et fort, le 3 octobre 2019, dans l'enceinte du Collège de France. Pourtant, ce jour-là, on trouvait bien peu d'Africains dans l'amphithéâtre Marguerite de Navarre pour la leçon inaugurale donnée par François-Xavier Fauvelle, titulaire de la première chaire permanente dédiée à l'Afrique. "Il faut voir que la leçon a été retransmise en direct sur le site du collège, largement relayée par France 24 et RFI. Ce qui fait plusieurs milliers d'auditeurs putatifs", rétorque la vénérable institution, fondée en 1530 par François 1er. En clair, il y avait certainement parmi ces auditeurs nombre de représentants du continent.
"Docet omnia" (tout doit être enseigné, tout doit être connu) : telle est la devise (en latin) du Collège de France, a rappelé en préambule de la leçon l'administrateur de l'institution, Thomas Römer. "Or, en ce qui concerne le continent africain, cette devise n'a pas été beaucoup appliquée. Les raisons de cette négligence, voire de cet évitement, sont sans doute multiples. L'histoire coloniale de la France y est certainement pour quelque chose", a-t-il poursuivi... Dans ce contexte, "le temps perdu n'existe pas, mais il n'y a plus de temps à perdre", a déclaré lors de son introduction Patrick Boucheron, qui avait proposé la candidature de François-Xavier Fauvelle au Collège.

"La (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi