Collège, fac, hôpital, médicament... Ce qu'on paie en France et ce que ça coûte vraiment

1 / 4

Collège, fac, hôpital, médicament... Ce qu'on paie en France et ce que ça coûte vraiment

Alors que la grogne anti-impôts des gilets jaunes ne cesse de prendre de l'ampleur, retour sur quelques services publics qui, en France, ne coûtent rien ou pas grand chose.

La France est championne des prélèvements fiscaux au sein des pays de l'OCDE. Avec 46,2% du produit intérieur brut qui chaque année partent dans les caisses de l'Etat ou de la sécurité sociale sous forme d'impôt, de taxes ou de cotisations sociales, la France est un enfer fiscal selon les gilets jaunes.

Une fiscalité devenue insupportable pour de plus en plus de Français. Mais quelles sont les contreparties de cette pression fiscale? Les services publics dans l'Hexagone coûtent au final très peu à nos concitoyens. 

A commencer par l'éducation. Grâce au système éducatif public très développé, la France est un des pays les moins cher pour éduquer ses enfants. Selon une étude de HSBC qui s'est penché sur les coût d'éducation dans 18 pays, la France arrive en dernière position. En moyenne, les parents français ont consacré 14.700 euros à l'éducation de leurs enfants en 2017 (cela comprend frais de scolarité, fournitures, transports, logement...). Soit moins que les Britanniques, le Chinois, les Mexicains ou les Indiens, sans même parler des Hongkongais qui dépensent en moyenne 116.344 euros par an!

Et cela grâce à l'école publique financée par l'Etat. Quelques exemples très concrets. Une année de scolarité d'un collégien coûte 8710 euros. Une somme entièrement prise en charge par l'Etat puisque la scolarité est gratuite. 

L'université coûte évidement plus cher que le collège (....) Lire la suite sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :